L'assemblée Générale 2016 de l'association s'est tenue le Vendredi 29 janvier 2016                                          

Discours du Président

Mesdames, messieurs,
Je salue et remercie de leur présence :

  • Mme Isabelle Thierry, maire d’Igé.
  • Mmes, Mrs les conseillers municipaux,
  • Mmes, Mrs les présidents des associations.

J’ai les excuses de Mr Jean-François de Caffarelli, qui est retenu très loin d’ici.

Bonjour à tous nos fidèles adhérents.

Quelles nouvelles cette année ?

Le plus bel arbre qui offre toute sa parure au soleil et force l’admiration des passants ne montre jamais ses racines, et pourtant, elles lui sont indispensables, il ne lui viendrait pas à l’idée d’en couper une seule. Ses racines qui conditionnent son développement constituent son patrimoine. 
Nous aussi, nous avons notre patrimoine.
Ce mot patrimoine évoque souvent pour nous des bâtiments en pierres, souvent en ruines, comme des châteaux, des églises, des ponts, des édifices comme l’obélisque et les bornes milliaires ayant eu des fonctions bien déterminées et nécessaires à une certaine époque, des curiosités de la nature comme la butte des Rocs qui héberge une flore et une faune très spécifiques.
Mais il n’y a pas que cela, en ces temps si perturbés et tragiques il ne faut pas oublier notre patrimoine culturel, et certains ajouterons cultuel, bref disons nos us et coutumes qui font notre socle commun. Ce socle commun qui nous permet le respect mutuel et le bien vivre ensemble. Ce socle commun ne nous est pas arrivé tout d’un coup, il est le résultat de plusieurs siècles, il évolue constamment, il est le nôtre parce que nous vivons dans un pays et sous un certain climat. En d’autres pays et sous d’autres climats, il sera autre. Mais ce n’est pas parce qu’il est autre qu’il est forcément meilleur ou forcément mauvais.
N’oublions pas notre patrimoine, sans lui, nous ne serions pas ce que nous sommes. Pour ma part, et avec mes amis du conseil d’administration, nous œuvrons pour sa sauvegarde. 
 
L’an dernier je vous confirmais la fin de la 1ère tranche des travaux et que maintenant il fallait attendre l’assèchement des murs pour envisager la tranche suivante. Je ne sais pas si les murs sont suffisamment secs mais le financement lui est bien sec.
Jusque l’an dernier, le renouvellement des conventions avec la fondation du patrimoine était automatique, et l’excédent d’une tranche se reportait automatiquement sur la tranche suivante.
Mais ce n’est plus vrai, la fondation a changé son règlement. Maintenant, par tranche nouvelle il faut refaire un dossier complet c.a.d. plan avec les côtes, devis, appel d’offre, choisir l’entreprise et monter le plan de financement qui doit être accepté par le conseil municipal.
Et là, ça ressemble à une devinette. Comment savoir aujourd’hui si nos spectacles auront du succès, combien de dons nous recevrons, ou quel sera le montant des dotations que la commune recevra. C’est bien compliqué, mais je pense qu’il faut tenter le coup et commencer les démarches nécessaires telles qu’elles nous sont dictées. On peut toujours inscrire dans le budget des recettes que nous espérons avoir, sachant que nous avons un certain délai avant de passer à la réalisation (3 ou 5 ans) renouvelable, et que de toutes façons l’ordre de commencer les travaux ne peut être donné que lorsque le financement est assuré.

Les activités de l’année

  • Le Dimanche 6 mars : La chorale Echollines revient avec un nouveau programme
  • Le Dimanche 9 avril :  Théâtre avec la troupe Les tréteaux de Malestable qui vient de Bonnétable
  • Dimanche 1er Mai : Participation au vide grenier organisé par le comité des fêtes .
  • Dimanche 9 Octobre : Le loto Igé Patrimoinre.
  • En Décembre : Le marché de Noël organisé par le comité des fêtes.

A venir. .

  • Dimanche prochain une conférence intitulée : les vêtements liturgiques, histoire, usage et conservation in situ. Conférence donnée par Mr Etienne Poulain qui est conservateur délégué des antiquités et objets d’art du département et régisseur d’œuvres d’art du musée départemental d’art religieux de Sées. Il présentera aussi des photos prises dans la sacristie d’Igé et les commentera.

A suivi l'étude du rapport financier.